En dehors de l’UE, on réfléchit!

Une fois de plus, c’est la Suisse qui montre l’exemple…

Pour une monnaie à l’abri des crises : Initiative Monnaie pleine « Le secteur financier sera de nouveau au service de l’homme et non pas l’inverse ».

Intervention de Ada Marra au Parlement Suisse.

Lorsqu’on sait que pour vous faire un crédit, pour votre maison par exemple, la banque crée une dette.
Cet argent vient de nulle part, il vient de l’ex nihilo. (Donc il n’existe que sur un écran en quelques chiffres.)

Les remboursements que vous effectuerez dans ce cadre seront répartis comme suit:
– Le capital retourne au néant (Ex-nihilo) donc il est « détruit ». Du moins en théorie…)
– Les intérêts vont dans la caisse de la banque.
Les banques font donc de l’argent sur « rien » mais c’est vous qui le payez en vrai!

Lorsqu’on a « sauvé les banques », pourquoi avoir pris l’argent de l’état (Celui des citoyens!) pour ce faire?
Il aurait suffi de suivre exactement la même procédure et la « dette » des ces banques ne serait pas sur le dos des citoyens, mais bien sur celui des banques qui sont des entreprises commerciales à part entière!
Un autre commerce serait simplement déclaré en faillite!