Voyons les choses différemment, voulez-vous?

Automatisation, numérisation, robots, … « Et notre boulot, alors? »

Nous nous acharnons à nous plaindre de ces machines qui « nous piquent » notre job, de tenter de contrecarrer cette évolution technologique…

Voyons les choses différemment.
Tout dépend si on fixe la ressource économique sur le travail ou sur la richesse produite!

Si TRAVAIL HUMAIN = RICHESSE alors oui, il faut s’inquiéter!
Si TRAVAIL tout court = RICHESSE alors pas forcément…
SI TRAVAIL MACHINE = RICHESSE c’est génial!


Considérons que TRAVAIL = RICHESSE (Humain ou machine) et considérons qu’actuellement, l’HUMAIN est un toujours LE seul facteur de production de cette RICHESSE.

N’oublions pas que l’Homme à toujours cherché à se faciliter la tâche; le meilleur exemple en est l’invention de la roue « qui fait tout tourner ».
On ne peut aller contre la nature de l’Homme et son évolution.

Si une machine produit une richesse tout en économisant de la force humaine, évitant ainsi aussi l’usure humaine (la maladie, les affections structurelles ou psychologiques)…
C’est une très belle évolution! Une opportunité!

Ce qui doit alors changer et ce n’est que notre considération de départ:
C’est la valeur que nous donnons au TRAVAIL, Sachant que le TRAVAIL produit une RICHESSE mais pas seulement le TRAVAIL de l’Homme!

Si notre travail est supplanté par une machine, ce travail produit même bien plus de RICHESSE que nous!
Economiquement et mathématiquement, c’est établi.

(Une machine, n’est pas fatiguée, peut tourner H24, ne tombe que rarement malade et à moindre coût, n’a pas besoin de congés, de vacances, ne tombe pas enceinte, ne râle pas car elle n’a pas de sauts d’humeur… et travaille plus vite!)

Remplacer le TRAVAIL HUMAIN par un TRAVAIL MACHINE est donc non seulement économique pour notre corps mais produit bien plus de RICHESSE à long terme.
Et c’est exactement là dessus que table le capitalisme!

Il nous reste alors à modifier dans le bon sens de l’économie, la gestion de cette RICHESSE!

Si je perds mon « travail » pour une machine, on peut aisément me ristourner MA part de RICHESSE TRAVAIL au départ de la production de la RICHESSE de cette MACHINE qui est bien plus élevée, et qu’il reste tout de même une sacrée belle part de RICHESSE en retour sur investissement pour l’investisseur et ce, à long terme!

 La seule chose qui répond à ce « problème », c’est donc simplement
la REDISTRIBUTION de cette RICHESSE.

C’est là qu’il faut intervenir!

C’est pour cela que l’on parle de REVENU DE BASE ou bien d’ALLOCATION UNIVERSELLE etc…

Nous savons déjà que le « plein emploi » n’existera jamais plus. Démographiquement et économiquement.

« Jobs! Jobs! Jobs! » C’est terminé depuis des lustres!

Nous savons aussi que d’ici 2030, la majorité des emplois seront remplacés par des machines partout où ce sera possible!

Il faudra alors passer au temps de travail partiel pour tous, si on veut tous boulotter!
Ce temps partiel qui rend du temps de vie à chacun pour s’occuper de nos enfants, de nos parents, du jardin, de notre bien-être et, pourquoi pas,  s’ouvrir à la créativité avec du temps investi dans nos passions.

Bien sur, il faut compenser la « perte financière » de ce travail restreint par la REDISTRIBUTION de cette RICHESSE MACHINE qui le permet aisément.

Pour l’instant, un équipe de 3 travailleurs qui font « des pauses » 8/8/8, coûtent 3 salaires et 3 cotisations sociales là où une machine coûte un seul investissement à long terme et un peu d’entretien… C
Calculez cela sur 10 ans de salaires et taxes par rapport à l’amortissement d’une machine… nettement moins taxée mais surtout qui ne participe pas à la solidarité de la sécurité sociale, la solidarité.

Alors qu’attendons nous pour changer notre considération à propos de ce TRAVAIL = RICHESSE?

Un projet existe!
Par exemple ce projet qui allie la réduction du temps de travail et redistribution de la richesse (machine) en sus d’un système solidaire appelé Etat, financé par une seule et unique petite taxe pour toute transaction financière. (En lieu et place de cette multitude de taxes existantes!)

La TTF est un autre sujet complémentaire dont la réalité d’application existe aussi.
Elle est détaillée sur ce même site sur notre page en cliquant ici => LA TTF, UN SEUL IMPÔT MINIMAL EST NÉCESSAIRE!

Pour instaurer tout cela, une seule voie (et voix) est nécessaire! Celle des citoyens, ensemble, par l’union de nos petites parts de pouvoir que nous avons chacun dans nos mains.
Vous trouverez les détails de ce projet en cliquant sur ce lien => Le REFERENDUM

Qu’est ce qu’on attend?

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *