Crainte ou envie d’élections futures ?

Nous voyons de plus en plus de rétroactions de nos gouvernants, de plus en plus de « récupérations » de projets citoyens.

Doivent-ils craindre cette grande vague « populiste » comme ils aiment à s’en moquer?
La réponse est oui! Et cet aveu se lits dans les nouvelles « promesses électorales » qui fusent un peu partout!

Preuve donc qu’ils savent très bien que la masse populaire peut être puissante et qu’ils la craignent.

Tentative du jour d’une gouvernance aux abois; passer la pommade en espérant que les gens continuent à être dupes!

Un superbe exemple relayé sur www.rtbf.be

Une arnaque qui dure maintenant depuis quelques années!

Pourquoi faire croire à cette subite envie de revenir en arrière maintenant alors que la tentative d’instaurer cela depuis n’est toujours pas accordée par divers échelons de la Justice?

Parce que c’est illégal, donc irrecevable!

Aux termes de l’article 2 du Code civil, « La loi ne dispose que pour l’avenir; elle n’a point d’effet rétroactif ». Selon le principe de non-rétroactivité des actes et des règlements administratifs, ceux-ci ne peuvent pas produire d’effets avant leur entrée en vigueur.

Mais n’oubliez pas qui y aura bientôt des élections, donc il faut faire profil bas avec de nouvelles promesses 

« JE NE VEUX PAS d’effet rétroactif, explique Jean-Luc Crucke (MR). Les citoyens attendent d’un gouvernement qu’il respecte les engagements pris. »

=> Non! Les citoyens attendaient simplement qu’ils respectent la Loi! Là, je pense qu’on a tous bien compris!

Ce serait d’ailleurs une violation unilatérale de la Loi, « un coup de couteau » dans un contrat existant et c’est interdit par cet Art.2 du Code Civil Belge.

Uniquement les nouveaux « prosumers » à partir de juillet 2019!

Ce serait donc une nouvelle apaisante!

Serait, car ce n’est … qu’une promesse déguisée.
Mais c’est surtout une belle promesse électorale qui « pourrait toucher et motiver » 140.000 ménages Belges à voter pour un parti désuet en ce qui concerne les besoins des citoyens.

D’autre part, si vous voyiez le nombre de réponses reçues d’un grand nombre de politiciens actuels en ce qui concerne le RIC… C’est super! Ils sont subitement et quasi tous « pour »!
Allez on y croit à fond!!!

Vivement mai 2019!

Vive le pouvoir citoyen qui propose le RIC et toutes les suites possibles!

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *