Coronamachin… inquiétudes, krash boursier, économie en berne… et ensuite?

Et après ?

Il faudra que ce sujet soit sur la table…quoiqu’on en dise!

Finalement, c’est dans les grandes « crises » que l’on est remis face à nos responsabilités, nos décisions afin de revenir plus forts avec une réelle solution fixe et réellement durable.

Reparlons brièvement de ce « revenu de base » ou « Allocation universelle ».
Vous vous rappelez, cette somme issue de la richesse d’une nation, qui tombe chaque mois pour chacun et qui permet de respecter et entretenir la DIGNITE de chacun?

Cette somme couvrant les BESOINS REELS de chacun quelle que soit la situation!

Si nous avions pris la peine de nous intéresser plus amplement et massivement à ce projet « avant », les « mesures compensatoires » actuelles pré-décidées par le gouvernement pour sauver les PME et les indépendants et les travailleurs en perte de revenus, seraient totalement inutiles!

A remarquer que, de toutes façons, les 1260 € proposés en « passerelle » ou des compléments pour chômage technique/économique, ne permettent même pas de vivre un mois dignement pour qui que ce soit…
Au même titre que les RIS, revenus du chômage, invalidité et tutti quanti qui sont tous trop bas par rapport au coût REEL de la vie…

Avec un revenu universel, personne ne se poserait de questions quant à l’avenir de sa vie, de son commerce!
Personne ne serait obligé de mettre la clé sous le paillasson dans 1 à 3 mois et paierait quand même ses factures pour pas se faire mettre platement à la rue!

Il n’y aurait pas de panique pour cela.

Oui, oui! On en est là…

Et puisque ce brolleVid-19 et les « décideurs » nous mettent en pause à défaut d’avoir pu nous protéger, voir palier correctement à l’urgence, nous avons donc tout le temps pour une nécessaire réflexion en profondeur sur notre futur à tous!

Force et courage à vous tous!
L’Union fait la Force!

Belle journée à tous!

René Hoeymakers.
Avec le Mouvement Citoyens Libres.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *